Biographie - Karine Granger
Biographie

Après une formation artistique en photographie à l'Ecole supérieure des Arts de l'image le « 75 », Bruxelles , j'ai rejoint le sud de la France et particulièrement les Cévennes où je poursuis actuellement mon travail artistique.

Formée au reportage, la photographie reste pour moi un lien essentiel au monde. C'est dans la relation que les hommes et les femmes établissent entre les lieux, un espace particulier, un territoire, les objets du quotidien que je fixe mes images. Le point de départ de mon travail photographique part avant tout d'un désir de rencontre. Je déambule, je collecte, j'écoute, je photographie. Je me laisse guider par la curiosité et la première rencontre émotionnelle. Je donne plus à voir les traces d'une impression ressentie ou d'une sensation traversée. La photographie est pour moi un acte ancré dans l'obsession permanente du temps. Passé, présent qui la traverse, mémoire des lieux, des gens... ce qui du passé reste encore à nous nourrir... ce qui fait le présent mais qui n'est déjà plus... et tout ce qui permet l'illusion de l'avenir. Je rassemble ensuite les images en constituant des séries narratives laissant le spectateur à sa propre émotion, un pas ouvert dans l'imaginaire.

 

Extrait de textes et critiques
« Karine Granger puise son inspiration dans ce monde onirique et secret que l'on construit depuis l'enfance et capture patiemment les traces laissées par d'autres dans des lieux désertés depuis longtemps. Une oeuvre particulièrement narrative mais suffisamment retenue que pour ouvrir grand les portes de l'imaginaire et de la réminiscence, d'un monde éthéré, frontière ténue du combat entre le rêve et l'éveil. »
Grégory Van Laecken. Maison de la Culture de Tournai. Belgique

Top